Traitement de la douleur & Stimulation Magnétique Transcrânienne : fin du projet TMS-Opt

Deux millions de patients souffrant de douleurs chroniques ne sont pas soulagés par les médicaments. La neurostimulation appelée « Stimulation Magnétique Transcrânienne » (TMS) est une technique thérapeutique qui peut prendre en charge cette douleur.

Dans le cadre de l’appel à projet « Transfert de technologies » de la Région Bretagne, l’entreprise Syneika (Rennes) et le Laboratoire de Traitement du Signal et de l’Image (LTSI, Rennes) ont collaboré pour développer une innovation au service du traitement de la douleur. Le projet nommé TMS-Opt, accompagné par Biotech Santé Bretagne, vient de toucher à sa fin.

Qu’est-ce que la neurostimulation ?

Elle consiste à appliquer une impulsion magnétique sur le cortex cérébral à travers le crâne. Le champ magnétique puis le courant électrique modifient le fonctionnement des neurones de la zone ciblée. La répétition module l’excitabilité de ces neurones et cela permet de moduler la perception du message douloureux chez le patient.

Une collaboration entre une entreprise et un laboratoire de recherche public rennais pour améliorer la pratique

Pratiquée dans des établissements de soin (cliniques, hôpitaux…), la neurostimulation appelée « Stimulation Magnétique Transcrânienne » (TMS) nécessite un positionnement des instruments personnalisé pour chaque patient afin d’atteindre la bonne aire cérébrale à traiter. L’entreprise rennaise Syneika commercialisait déjà une solution d’individualisation innovante utilisant l’imagerie IRM.
L’entreprise et le laboratoire de recherche LTSI de l’université de Rennes1 et de l’INSERM se sont unis pour optimiser la solution existante. Une méthode inédite de localisation des cibles de stimulation grâce à l’intelligence artificielle a ainsi été développée.

Une demande de brevet déposée

Cette nouvelle méthode a fait l’objet d’une demande de brevet déposée en juin 2021. Elle améliore grandement la précision du ciblage de la zone du cerveau à traiter, par rapport à un ciblage classique par des experts humains. Une étude a d’ailleurs été réalisée pour comparer la précision des ciblages avec trois médecins spécialistes de la neurostimulation. Cette nouvelle méthode réduit aussi considérablement le temps de calcul pour les médecins et le nombre d’erreurs de ciblage.

Un succès technique et scientifique

Avec cette découverte, l’entreprise rennaise Syneika va améliorer son dispositif médical au service de l’efficacité des soins pour les patients atteints de douleurs chroniques. Quant au Laboratoire de Traitement du Signal et de l’Image (LTSI, Rennes), il vient de présenter ce travail scientifique original lors d’une conférence internationale et de le soumettre à une revue internationale.
Le projet, financé par la région Bretagne dans le cadre de l’appel à projet « Transfert de technologies », et accompagné par Biotech Santé Bretagne, a permis à ces deux acteurs rennais d’initier une collaboration. Le succès du projet et la qualité des résultats augure d’ores-et-déjà une poursuite de leur collaboration sur un projet plus ambitieux !


En savoir plus :

>>> Visitez le site web de Syneika

>>> Visitez le site web du LTSI

Publié le 22 septembre 2021

Partager :

Pour aller plus loin