Traçabilité des dispositifs médicaux implantables : Oxyledger lève 1.5 Md’€

La jeune société bretonne Oxyledger conçoit et réalise des solutions innovantes pour la traçabilité des dispositifs médicaux implantables. Récente lauréate régionale du Prix Santé Entrepreneurs Harmonie Mutuelle 2021, l’entreprise a réalisé sa première levée de fonds auprès de grands professionnels du monde de la santé et reçoit l’appui de BPI pour un montant total de 1,5 million d’euros.

Logo Oxyledger

Développer sa capacité d’innovation

Née au sein de l’incubateur de l’IMT Atlantique, Oxyledger a validé avec succès le volet sanitaire de ses innovations au sein des blocs opératoires du CHU de Brest, partenaire et investisseur de la première heure. Cette levée de fonds permettra à l’entreprise de développer ses moyens techniques et d’embaucher les ingénieurs en informatique dont elle a besoin pour accroitre sa capacité d’innovation : interopérabilité, blockchain, production et commercialisation. Elle cible les établissements de santé et les industriels.

Digitaliser la traçabilité sanitaire !

Oxyledger a pour objectif de rétablir la confiance entre les patients, établissements de santé et fabricants d’implants et de prothèses médicales, grâce à des solutions innovantes pour la traçabilité des dispositifs médicaux implantables. Les pratiques sont traditionnellement basées sur des informations manuscrites et du collage d’étiquettes dans les blocs opératoires. Les logiciels développés par la startup permettent de digitaliser la traçabilité sanitaire par l’identification simple et rapide des dispositifs (via les IUD – Identifiants Uniques de Dispositifs), des informations de production (numéro de
lot, de série, date limite de pose…) et des contextes opératoires. Les données acquises permettent de mieux informer et assurer le suivi des patients, de rendre efficients les processus logistiques et financiers et de simplifier la traçabilité scientifique pour alimenter des registres de santé. En cas de retrait de lots à la suite d’un problème sanitaire, la recherche des patients concernés et des lots incriminés est assurée par la solution d’Oxyledger.

On évalue à 5 millions de dispositifs médicaux commercialisés sur le marché mondial et entre 800000 à 2 millions sur le marché français. Parmi eux, les dispositifs Médicaux Implantables font l’objet d’un risque potentiel et d’un suivi particulier. Ils sont notamment encadrés le Code de la Santé Publique et par la nouvelle réglementation européenne 2017/745 qui introduit la notion d’Identifiant Unique de Dispositif.

Source : Communiqué de presse Oxyledger – 21.11.21

Publié le 24 novembre 2021

Partager :

Pour aller plus loin