Télésurveillance des patients COVID-19 sous oxygène à domicile : BiOSENCY sur le pont !

La solution de télésurveillance proposée par l’entreprise bretonne BIOSENCY a été choisie pour intégrer un parcours de télésurveillance à domicile des patients COVID sous oxygène dans le département de la Meuse. Ce parcours, financé par l’ARS, a un objectif simple et urgent : désengorger les hôpitaux de la région pendant la 5ème vague de l’épidémie, et ce, en toute sécurité pour les patients. Actuellement, 5 à 10 patients par semaine bénéficient de cette télésurveillance, libérant autant de lits d’hospitalisation. La mise en place de ce parcours est un exemple qui pourrait inspirer la rédaction du cahier des charges de la télésurveillance, dans le cadre de la Loi de financement de la sécurité sociale 2022, en cours de finalisation.

Logo Biosency

Suivre l’oxygénothérapie à domicile grâce au bracelet connecté BORA CareTM

A chaque vague épidémique de COVID-19, un des enjeux majeurs est de pouvoir libérer des lits au sein des établissements hospitaliers et de continuer à suivre à distance et au domicile les patients COVID sous oxygène. L’oxygénothérapie à domicile, à la suite d’une hospitalisation, permet de réduire les durées de séjour et diminuer la pression hospitalière. Afin que le patient reste sous surveillance, en toute sécurité, et puisse bénéficier d’une prise en charge en cas de besoin, ce parcours implique une coordination des différents acteurs de soin de ville (médecin traitant, prestataires de santé à domicile, pharmacien, infirmier, kinésithérapeute…), les acteurs de l’hôpital (pneumologue, référent GHT…) et la plateforme territoriale d’appui (coordinateur situation complexe, référent éducation thérapeutique du patient…).


Dans le département de la Meuse, avec le concours du Docteur Cornu au CH de Verdun, cette coordination vient de permettre la mise en place d’un parcours de soins innovant intégrant la solution de télésurveillance BORA CareTM de BIOSENCY, qui sécurise le retour à domicile des patients COVID sous oxygène. Ce dispositif médical innovant, développé et fabriqué en France, utilisant un bracelet connecté est capable de mesurer la fréquence respiratoire du patient, son taux d’oxygène dans le sang, sa fréquence cardiaque ainsi que son activité, de façon régulière et automatique pour une surveillance pertinente. Cette solution a déjà été adoptée par plus de 140 médecins français.

Un parcours de soins financé par l’Agence Régionale de Santé

La prise en charge financière de ce parcours de soins est en partie portée par les structures existantes pour certains actes, complétée par des financements de l’ARS pour la mise à disposition du matériel connecté et son installation par l’équipe d’éducation thérapeutique ADOR, sa coordination par la Plateforme Territoriale d’Appui PTA Meuse, et l’hébergement des données sur la plateforme e-Meuse.

« De nombreuses expérimentations ont déjà démontré l’intérêt des solutions de télésurveillance non seulement pour le suivi à domicile des patients COVID mais plus globalement pour le suivi des patients atteints de maladies chroniques. Le déploiement de ce parcours dans le département de la Meuse et son financement par l’ARS pourrait servir d’exemple à la définition des référentiels discutés au niveau national ».

Marie Pirotais, co-fondatrice et présidente de BIOSENCY

Publié le 20 décembre 2021

Partager :

Pour aller plus loin